Autoportraits Confinés

Le 17 mars 2020 la France est rentrée dans un confinement total de sa population pour contenir la propagation du virus COVID-19.

C’est une situation à laquelle nous n’avions jamais été confronté.e.s. Elle remet alors en perspective nos projets voire notre vision du monde et de nos vies. En tant que photographes, nous sommes face à une problématique économique : comment continuer à vivre quand on est travailleur indépendant ?

Alors ce confinement c’est l’occasion de réinventer, d’explorer d’une autre manière. L’oeil n’est pas au repos, il découvre une autre façon de s’exercer et de créer avec ce qui l’entoure au plus près… à commencer par soi. Se faire face. Pas toujours simple pour celui/celle qui a l’habitude d’être derrière l’objectif. Ce confinement nous amène à partir dans une introspection.

Pourtant, apprendre à se regarder en tant que personne et en tant que photographe peut avoir bien des avantages. Nos propres corps deviennent des outils, des toiles sur lesquelles projeter une lumière, des pages sur lesquelles transmettre un message. Et puis quand on est photographe, il y a cette pression de définir “sa patte”. À trop la chercher et à vouloir se démarquer, on oublie parfois qui nous sommes et ce que nous cherchons à dire.

Cette série de nos 10 portraits vient alors raconter le confinement selon 10 réalités différentes, 10 personnalités qui n’ont pas pour habitude de travailler la photo avec leur propre image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *